Cathédrale de Taormine

Search Hotel, B&B and Vacation Homes

La cathédrale de Taormine, dédiée à saint Nicolas de Bari, est l’un des monuments les plus célèbres de la ville. Avec la fontaine voisine de la Piazza Duomo, elle est l’un des coins les plus photographiés de Taormine. Construit au XIIIe siècle, l’édifice a été modifié à plusieurs reprises au cours des siècles suivants. Ses entrées sont de véritables chefs-d’œuvre.

Histoire et architecture de la cathédrale de Taormine

La construction de la cathédrale de Taormine remonte au XIIIe siècle, sur les ruines d’une petite église médiévale dédiée à saint Nicolas de Bari. L’édifice a été modifié à plusieurs reprises aux XVe et XVIe siècles et a été restauré au XVIIIe siècle par l’architecte napolitain Armando Dillon. L’architecte napolitain Armando Dillon a restauré la cathédrale de Taormine entre 1945 et 1948, en supprimant les décorations baroques en stuc de l’intérieur. L’aspect actuel est celui d’une “ecclesia munita”, c’est-à-dire d’une “église forteresse”. En effet, on y trouve des éléments architecturaux typiques des fortifications, comme les créneaux des façades extérieures et la tour du bastion à l’arrière de l’église. La façade principale de l’église est ornée d’une grande rosace d’inspiration Renaissance en pierre de Syracuse perforée. Deux autres rosaces sont situées sur les façades est et ouest.

Les portails de la cathédrale San Nicola de Taormine

Parmi les éléments décoratifs les plus intéressants de la cathédrale de Taormine figurent sans aucun doute ses trois portails. La partie intérieure du portail principal date du XVe siècle, tandis que la partie extérieure est une reprise de 1636. Ce dernier rappelle l’aspect d’un temple grec, avec deux colonnes cannelées de style corinthien et un fronton brisé au-dessus de l’architrave. Sur les montants du portail sont sculptés onze personnages de chaque côté, dont saint Paul, saint Pierre, les quatre évangélistes et les deux évêques saint Nicolas et saint Pancrace. Le portail ouest, sur le Corso Umberto, date de la seconde moitié du XVe siècle et possède un encadrement en pierre de lave. Les bas-reliefs représentent des grappes de raisin, typiques de la symbolique chrétienne, tandis que le linteau en pierre de Taormina, entre les saints Pierre et Paul, représente le Christ Pantocrator. L’autre portail, en revanche, date du XVIe siècle et est une splendide expression du gothique sicilien.

Intérieur et œuvres d’art

L’intérieur de la cathédrale de Taormine est en forme de croix latine avec trois nefs et trois absides. La nef est soutenue par six colonnes, trois de chaque côté, et possède un splendide plafond en bois avec des corbeaux sculptés reproduisant des motifs arabes dans le style gothique. À l’intérieur de la cathédrale de San Nicola di Bari se trouvent des œuvres d’art très intéressantes, dont certaines proviennent d’autres églises de Taormina. Dans la nef droite se trouve une Visitation avec saint Grégoire et saint Zacharie de 1457, qui se trouvait à l’origine dans l’église de Varò. Le polyptyque d’Antonello de Saliba, neveu d’Antonello da Messina, provient de l’ancienne église Sant’Agostino. L’œuvre, datée de 1504, est composée de plusieurs panneaux de bois décorés de scènes inspirées de la Bible. Dans la nef droite, près de l’entrée, se trouve en revanche la statue de Sainte Agathe provenant de l’église du même nom, détruite par les bombes en 1943, qui appartenait au couvent de San Domenico.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt