Église des Saints Pierre et Paul (Taormine)

Search Hotel, B&B and Vacation Homes

L’église des Saints Pierre et Paul de Taormine est considérée comme la plus ancienne de la ville. Elle est située à l’extérieur du centre-ville, non loin des tombes byzantines. À l’intérieur, on trouve les vestiges d’une fresque datant du XVe siècle et une statue de saint Pierre en papier mâché et décorée d’or pur datant du XVIe siècle.

L’histoire de l’église des Saints Pierre et Paul de Taormine

L’église des Saints Pierre et Paul de Taormine est une petite église située à l’extérieur du centre-ville. Elle est considérée comme la plus ancienne des églises de la ville et sa construction remonterait à la période byzantine. L’édifice était situé au milieu de la nécropole byzantine, qui a été presque entièrement détruite au XIXe siècle pour la construction de l’actuelle Via Pirandello. Quelques vestiges de ces tombes, appelées tombes byzantines, sont visibles juste derrière l’église. Des fouilles archéologiques, menées entre 1732 et 1742, ont permis de mettre au jour plusieurs objets, dont la tête de Zeus. En 1763, l’église a fait l’objet d’une étude par l’archéologue et historien néerlandais Jacques Philippe d’Orville, qui a trouvé à l’intérieur la “Table des Gymnasiarques”, aujourd’hui exposée à l’Antiquarium du Théâtre antique. Il s’agit d’une stèle sur laquelle était gravée la liste des noms des deux magistrats qui dirigeaient le gymnase chaque année.

Architecture et œuvres d’art

Si la structure de l’église des Saints Pierre et Paul de Taormine remonte à l’époque byzantine, la façade de l’édifice date du XVIIIe siècle. Elle présente un aspect très simple avec un portail à jambages et une architrave en pierre de Taormine. L’intérieur est divisé en trois nefs par deux arcs brisés de chaque côté. Dans l’abside, des fresques du XVe siècle représentent les douze apôtres. Elles ont été recouvertes dans les années 1700 par des peintures qui se sont fissurées à cause de l’humidité. À l’intérieur de l’église se trouve une statue de saint Pierre en papier mâché et décorée d’or pur, datant des années 1500. Chaque année, le 29 juin, elle est portée en procession jusqu’à l’église de San Pancrazio, où elle reste jusqu’au 9 juillet.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt