Tombes byzantines (Taormine)

Search Hotel, B&B and Vacation Homes

Les tombes byzantines de Taormine désignent les vestiges d’une ancienne nécropole que l’on peut voir en se promenant le long de la Via Pirandello. Il s’agit de loculi construits selon la “méthode du columbarium”, c’est-à-dire une série de cellules symétriques placées les unes sur les autres. Les loculi, disposés en ruche, sont tous de la même taille (m 2×0,80). Ils sont construits avec une maçonnerie assez grossière mêlant pierres et briques, et sont enduits à l’intérieur et à l’extérieur. Les sépultures sont organisées en blocs de différentes largeurs, dont certains ne comportent que deux loculi, dont le tracé irrégulier est dû à l’orographie du terrain. Chaque loculus a un toit voûté et une ouverture carrée. Selon les spécialistes, la nécropole date de la période byzantine, entre le Xe et le XIe siècle. Les tombes byzantines de Taormine visibles aujourd’hui ne sont qu’une petite partie d’un cimetière plus vaste qui s’étendait vers le nord-est entre les vestiges actuels et l’église des Saints Pierre et Paul.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt