Search Hotel, B&B and Vacation Homes

Le château de Mola est l’un des plus beaux monuments du village de Castelmola. On dispose de très peu d’informations sur sa construction, mais les historiens pensent qu’elle pourrait remonter à l’époque romaine. Pendant de nombreux siècles, ce château a constitué une importante ligne de défense pour cette partie de la Sicile. Il abrite un petit musée médiéval de Castelmola et l’école internationale de fauconnerie.

Histoire du château de Mola

Les informations sur l’histoire du château de Mola sont très rares. La seule information certaine à l’heure actuelle est celle contenue dans une plaque trouvée sur l’élévation principale de la cathédrale de San Nicola. Il s’agit en effet d’une inscription en grec-byzantin qui se lit comme suit : “Ce château a été construit sous Constantin, patricien et stratège de la Sicile”. La référence semble être Constantin Caramalo, le dernier stratège de Tauromenion, l’ancienne Taormina, qui vécut au IXe siècle. Cependant, de nombreux historiens pensent que le château a été construit bien plus tôt, à l’époque romaine. Il semble qu’en 1334, le château ait été entouré de murs à l’initiative du roi Pierre d’Aragon. Le bâtiment fut alors utilisé exclusivement à des fins défensives et pour la détention de prisonniers de guerre. Cette fonction s’est maintenue jusqu’au XVIe siècle. L’historien Fazello le qualifie d’ailleurs de “refuge pour les malfaiteurs et imprenable en raison de sa condition naturelle”.

L’architecture du château médiéval de Castelmola

Le château de Castelmola a été pendant de nombreux siècles le maillon le plus fort d’une chaîne de châteaux comprenant également ceux de Milazzo, Ficarra, Tripi, Castroreale, Castiglione et Francavilla. Son plan est irrégulier, principalement entre le nord-ouest et le sud-est. Le bâtiment est situé sur une crête rocheuse qui culmine à 530 mètres d’altitude. Cette position lui permettait de contrôler à la fois l’ancienne ville de Mola et le château de Taormine sur le mont Tauro. La structure d’origine comprenait également un mur d’enceinte, dont il ne reste qu’une surface de blocs de calcaire et de lave avec des tuiles en terre cuite. L’ancienne “Porta di Mola” se trouve le long de l’escalier d’accès, creusé à l’origine dans la roche. Au sommet, on peut encore voir l’emblème de Castelmola, un château avec trois tours et l’inscription “Château fidèle à Sa Majesté – Année 1578”. Certaines salles du château abritent le musée médiéval de Castelmola.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt