Cathédrale de Messine

Search Hotel, B&B and Vacation Homes

La cathédrale de Messine est le point de repère le plus important de la ville sur le détroit. Bien que la cathédrale ait été reconstruite après avoir été détruite par des tremblements de terre et des guerres, elle reste assez fidèle à son aspect d’origine. Son orgue à tuyaux est le deuxième plus grand d’Italie après celui de la cathédrale de Milan. La cathédrale de Messine abrite le précieux Tesoro del Duomo (Trésor de la cathédrale). L’une des pièces les plus importantes est la “Manta d’or”, faite d’or finement gravé et décorée de bijoux et de pierres précieuses.

Histoire de la cathédrale de Messine

La cathédrale de Messine remonte probablement à l’époque normande, à la demande du comte Roger. Elle a été officiellement consacrée par l’archevêque Berardo en 1197 en présence d’Henri VII de Souabe. Au fil des siècles, l’édifice a subi plusieurs modifications, entraînant la superposition de différents éléments stylistiques et architecturaux. Les tremblements de terre de 1693 et 1783 ont gravement endommagé la cathédrale de Messine et celui de 1908 l’a presque entièrement détruite. L’église a été reconstruite d’après un projet de l’architecte Francesco Valenti, mais elle a subi d’autres dommages en 1943, lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Les travaux de reconstruction ultérieurs ont permis de redonner à la cathédrale de Messine son style et sa forme d’origine. La combinaison de tous ces événements catastrophiques signifie malheureusement que la plupart des œuvres d’art exposées aujourd’hui ne sont plus originales. Il s’agit plutôt de copies très fidèles réalisées au fil des ans. En 1933, le clocher de la cathédrale et les mécanismes de l’horloge mécanique et astronomique ont été ajoutés.

L’architecture et les œuvres d’art de la cathédrale de Messine

La façade principale de la cathédrale de Messine présente trois portails de style gothique tardif. Le portail central, datant des XIVe et XVe siècles, est l’œuvre d’Antonio Baboccio da Piperno. En 1468, Pietro de Bonitate a ajouté un haut-relief représentant une Vierge à l’Enfant au sommet du portail. Le portail de droite, en revanche, est l’œuvre de Rinaldo Bonanno, construit en 1545 d’après un projet de Polidoro da Caravaggio. À l’intérieur, l’église comporte trois nefs, un transept et trois absides semi-circulaires. Des trois mosaïques qui décorent les absides, celle de gauche est la seule originale du XIVe siècle. Le baldaquin en cuivre doré du maître-autel, œuvre originale de Simone Gullì, a été remplacé par une copie après avoir été endommagé en 1943. Il contient une pièce en cuivre gaufré et doré de Pietro Juvarra (1660) représentant “L’offrande de Messine à la Vierge”. Dans les nefs latérales, on trouve des statues des Apôtres, conçues par Giovanni Angelo Montorsoli en 1550. La seule statue originale est celle de saint Jean-Baptiste, réalisée en 1525 par Antonello Gagini.

Curiosité: l’orgue polyphonique de la cathédrale de Messine est le deuxième plus grand d’Italie (le plus grand se trouve dans la cathédrale de Milan). Il a été fabriqué en 1948 par la société Tamburini de Crémone et comporte cinq claviers de 61 touches, un pédalier en éventail de 32 touches et 17 500 anches.

Trésors de la cathédrale de Messine

À l’intérieur de la cathédrale de Messine, vous pouvez également visiter les Trésors de la cathédrale : une collection d’objets sacrés, de vêtements et de reliquaires, dont beaucoup ont été réalisés par les maîtres orfèvres de Messine. La pièce la plus importante de la collection est certainement la “Manta d’or” de la Madonna della Lettera. Cette pièce date de 1659 et a été conçue par l’orfèvre et architecte florentin Innocenzo Mangani. Il l’a façonnée entre 1661 et 1668, avec l’aide du maître orfèvre Giovan Gregorio Juvarra de Messine.

Curiosité: pour financer la réalisation de ce projet, le Sénat de Messine a imposé une taxe de douze tari aux étudiants de l’université, ce qui a permis de récolter 30 000 scudi.

Parmi les autres pièces importantes de la collection, citons les reliquaires en argent doré émaillé de saint Martien (XIIe siècle), saint Nicolas (XVe siècle) et saint Paul (XVIIe siècle), ainsi qu’une pomme de pin en cristal de roche datant du Xe siècle. Cette dernière servait de reliquaire pour les cheveux de Marie de Nazareth. Elle est portée sur un char de procession lors de la Festa della Madonna della Lettera qui a lieu tous les 3 juin.

Visitez la cathédrale de Messine et découvrez son histoire, son architecture et ses œuvres d’art. La précieuse Manta d’or se trouve parmi les trésors de la cathédrale.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt