Sanctuaire du Christ-Roi

Search Hotel, B&B and Vacation Homes

Le Sacrario di Cristo Re (Sanctuaire du Christ-Roi) de Messine est un imposant tombeau construit en 1937 pour accueillir les dépouilles des personnes décédées au cours des deux guerres mondiales. L’architecture baroque s’inspire de la basilique de Superga, conçue par l’architecte messin Filippo Juvarra. L’endroit où se trouve le sanctuaire offre l’une des meilleures vues sur le détroit de Messine.

Histoire et architecture du Sacrario di Cristo Re

Le Sacrario di Cristo Re de Messine a été conçu par Giovan Battista Milani et inauguré en 1937. Il occupe une surface de 600 mètres carrés dans une zone de la ville où se trouvait autrefois le château de Rocca Guelfonia, également appelé Matagrifone.

Curiosité: en 1191, le château de Rocca Guelfonia ou Matagrifone a accueilli Richard “Cœur de Lion” et ses hommes en route pour la Terre sainte lors de la troisième croisade.

Extérieur du Sacrario di Cristo Re

Le temple baroque a un plan central et est surmonté d’une coupole marquée par huit arêtes. À leur base, des statues en bronze, réalisées par le sculpteur romain Teofilo Raggio, représentent les vertus cardinales et théologales. La coupole est surmontée d’une lanterne de six mètres de haut et d’une sphère d’un mètre sur laquelle est posée une croix. La façade de l’entrée est ornée de deux figures représentant l’Italie et Messine, tandis que sur les marches de l’entrée se trouve une statue du Christ Roi, réalisée par le sculpteur Tore Edmondo Calabrò. Le sculpteur sicilien est également l’auteur de la statue de la Madonna della Lettera qui se trouve dans le port de Messine, au centre du Forte San Salvatore. À côté de l’église se trouve ce qui reste de la tour octogonale de l’ancien château, où une cloche de 130 quintaux a été placée en 1935. Il s’agit de l’une des plus grandes cloches d’Italie, réalisée en fondant le bronze des canons ennemis après la Première Guerre mondiale.

Intérieur du Sacrario di Cristo Re

À l’intérieur du sanctuaire se trouve un monument au Soldat inconnu réalisé par Antonio Bonfiglio. Sur les murs se trouvent les pierres tombales de 110 soldats tombés pendant la Première Guerre mondiale et de 1 288 soldats tombés pendant la Seconde Guerre mondiale, dont 161 restent inconnus. La plupart des victimes ont perdu la vie en 1943 lors de la défense de la Sicile. Une autre plaque commémore les 21 marins morts lors de la bataille navale de Punta Stilo le 9 juillet 1940.

Aggiungi ai preferiti

Laisser un commentaire

Autres lieux d'intérêt